CHRONIQUE D’ALBUM – SIMPLE MINDS – BIG MUSIC

©Sony
©Sony

Acheter l’abum : http://amzn.to/144kOwy

Date de sortie : 3 Novembre 2014

(Sony/Caroline/UMG)

Un virage Rétro Pop Eighties réussi!

Synopsis

Le groupe mythique des années 80, célèbre pour ses hits planétaires: ‘Don’t You Forget About Me (1985)’, ‘Alive And Kicking (1985)’ ou encore ‘Mandela Day (1989)’
revient sur la scène musicale avec son nouvel album “Big Music“.

Après une dizaine d’années de gloire de 1983 à 1992, Simple Minds traversera une période difficile d’environ 6 ans en faisant des choix artistiques et expérimentaux qui contribueront à son manque de succès et à l’indiffèrence des médias.

Il faudra attendre 2005 et le titre ‘Home“pour retrouver une certaine familiarité avec le groupe, l’album Black & White 050505 se classera même dans le top 40 Uk!.
En Juin 2009 sort ‘Graffiti Soul‘ qui marque le retour du groupe sur la scène internationale.
En 2010 Le chanteur s’émancipe et se consacre à son projet solo LostBoy! A.K.A et réalise un album……

Simple Minds se compose aujourd’hui de deux de ses membres fondateurs (depuis 1977): ‘Jim Kerr (au chant) et Charlie Burchill (à la guitare), Mel Gaynor (depuis 1982), Andy Gillespie (depuis 2002) et de Ged Grimes (depuis 2010).
Le groupe est depuis 2009 régulièrement accompagné par la choriste Sarah Brown (Annie Lennox, Phil Collins, Take That).

Simple Minds marque un retour au sources du synth- pop avec ce nouvel album, l’un des meilleurs que le groupe ait réalisé depuis ‘Once Upon a Time’ en 1985 !
‘Big Music’ produit par Steve Osborne (U2, A-ha) Andy Wright (Jeff Beck,Eurythmics et Steve Hillage (Cock Robin, Murray Head) amorce un virage musical électro pop
tout en gardant son identité Rock sombre et mélancolique.
C’est avec le titre ‘BlindFolded’ que s’ouvre cet album bien représentatif dès l’intro de l’univers de Simple Minds avec la guitare de Charlie Burchill et ses effets planants, bonne surprise avec ce titre pop stylé et énergique!.
‘Midnight Walking’ une poppy song proche de Dépêche Mode un peu trop commerciale s’installe à la deuxième piste.
Un retour en force pour le groupe Ecossais avec le sublime et tubesque “Honest town” titre phare de “Big Music”avec sa mélodie planante et mélancolique, un titre qui évoque l’espérance et le passé (envolée lyrique) avec les lignes << When the light settles down here in Honest Town you’ll see/There’s still something between you and me>> et qui sonne très 80’s.

“Big Music” une chanson plus Rock taillée pour la scène aux arrangements lourds et puissants s’installe à la 4ième piste.
Passage rapide sur “Blood diamons” qui sonne beaucoup trop U2.
Ambiance 70’s proche de l’univers des Doors pour :“Concrete and cherry Blossom” incontestablement le titre le plus soigné de l’album en terme d’arrangements ( rythmique créative et multitudes de sons).
Une Perle pop synthétique “Imagination” ou synth hooks et sonorités analogiques s’harmonisent fait l’effet d’ une bombe avant la superbe pop ballad “Spirited Away”, une track brillante et envoûtante (song finale de l’album).

Simple Minds reste malgré plus de 30 ans de carrière, un des groupe majeur de la scène Rock/New wave!

Top Tracks

1- Honest Town
2- Concrete and Cherry Blossom
3 – Spirited Away
3- Imagination
4 – Blindfolded

                                  Electrypop album reviews © 2014 all rights reserved

Découvrez le clip officiel du titre “Midnight walking”