Chronique d’album – A-ha – Cast in Steel

Le trio Norvégien ‘Aha’ qui s’ est dissous en 2010 annonce son grand retour à la surprise générale pour célébrer les trente ans de sa percée internationale avec un nouvel album ! Un véritable miracle pour la plupart de leurs hardcore fans ou un futur cauchemar à l’écoute de leurs nouveaux titres!.
Un album produit par – Steve Osborne (Simple Minds, New Order, Suede) Alan Tarney (a-ha 1985,1986, 1988- Cliff Richard) – Erik Ljunggren (A-ha Foot Of The Mountain 2009) Pal Waaktaar , Magne Furuholmen , Morten Harket , Peter Kvint.( Morten Harket, Andreas Johnson) et enregistré dans 10 studios diffèrents.

©UMG
©UMG

A-ha Cast In Steel Universal Music Group /We Love Music / Polydor

Acheter l’ album : http://amzn.to/1J14uJr

(Date de sortie le 4 Septembre 2015)

                                     Un album déstabilisant et déroutant

1- Cast In Steel -(Pal Waaktaar) Deuxième titre présenté avec une vidéo lyric en Black and White par Universal Music Germany, un morceau inconfortable, triste à la limite de la dépression – un titre qui pourrait reflèter la peur d’un homme face à la mort, qui regarde défiler son passé le grave dans la pierre et le coule dans l’acier / Set in Stone And Cast In Steel – on pourrait éventuellement y voir une caricature du groupe lui même.(à la fin de la vidéo)
Un titre assez plat finalement mais qui reste tout de même plaisant même si la production est dans son ensemble assez banale.

2 – Under The Makeup (Pal Waaktaar) titre phare présenté au public le 3 Juillet 2015. un morceau pop symphonique magnifiquement pensé et réalisé digne des plus grands titres du groupe comme (Hunting High And Low 1985) – il est effectivement difficile de ne pas apprécier le refrain et le pont (de la 02:05 min à la 02:20min single version)un titre à l’ambiance familière, on remarque effectivement quelques légères similitudes avec les anciens titres du groupe de la période 2000/2002 comme ‘Summer Moved On”.

3 – The Wake (Morten Harket/Peter Kvint/Ole Sverre Olsen) Alors que la découverte de l’album se déroulait assez bien arrive “The Wake” une track bien trop commerciale
s’ajoute à cela la voix de fausset désagréable de Morten Harket sur les lignes “Have you seen the other me at times? Walking on an ever looser line”, un titre qui étrangement ne sonne pas du tout comme du ‘a-ha’ mais plutôt comme une chanson solo! (histoire pour Morten Harket de s’imposer sur le marché international et plus précisément en Angleterre avant tout comme artiste solo)
Un titre qui ne devrait pas avoir sa place sur cet album.

4 – Forest Fire ( Magne Furuholmen/Morten Harket/Martin Terefe/Peter Kvint) – Quatre personnes seulement au songwriting pour le titre “Forest Fire”du jamais vu dans l’histoire du groupe!…Une track pop synthétique très 80’s irrésistible, bien inspirée par le hit “take On Me 1985” (un choix intentionnel de la part de Magne F prétextant être fatigué de voir le tube trop souvent copié) la ressemblance cependant n’enlève en rien la qualité du titre, un morceau pop puissant et fort sympathique brillamment produit qui sera probablement choisit comme futur single.

5 – Objects In The Mirror : (Magne Furholmen) Une chanson pop légère digne des plus grandes musiques de films – un titre qui lasse assez rapidement,la chanson est un peu longue et récurrente même si elle bénéficie d’un très beau refrain.

6 – Door Ajar (Pal waaktaar) : Titre créatif co produit par Alan Tarney un morceau qui tout comme “Goodbye Thompson” (piste 12) ne parvient pas vraiment à surprendre l’auditeur.

7 – Living At The End Of The World (Morten Harket/Peter Kvint/Ole Sverre Olsen)
une ballade aérienne bien inspirée du titre Stay On These Roads (1988)

il n’y pas grand chose d’intéressant du point de vue créatif mis à part les lyrics qui encore fois n’ont pas été entièrement écrits par Morten Harket mais par le poète Ole Sverre Olsen –

8-Mythomania (Magne Furuholmen) : Excellent titre pop synthétique formaté radio FM avec un refrain très éfficace, groovebox et synthétiseurs omniprésents, chant à deux voix pour l’intro – la production est assez créative “Mythomania ” pourrait facilement séduire les fans de Dépêche Mode ou les amateurs de New Wave romantic stylisée eighties, elle pourrait être aussi envisagée comme single.

9 – She’s Humming A Tune (Pal Waaktaar) : She’s Humming A Tune ( titre écrit en 83/84 et réalisé pour la première fois) a pure a-ha classic pas très éloigné des titres (Driftwood 1985 et Scoundrel Days 1986) – Avec une intro à l’ambiance très Doors (Summer Almost Gone 1968) c’est un titre somptueux d’une rare qualité , la production est épatante on peut juste s’étonner qu’ Alan Tarney n’a pas participé à la production sur ce titre ce qui semble  tout de même plus logique.

10 – Shadow Endeavors ( Pal Waaktaar) – deuxième titre coproduit par Alan Tarney – une très bonne chanson, dotée d’ une producton soignée et imaginative
La voix de Morten Harket apporte la volupté nécessaire à la track! la fin est splendide (après le break de quelques secondes)
sur les lignes Only everhappened to me once it doesn’t come again
– une track qui présente de fortes similitudes avec les premières versions du titre “Scoundrel Days”.

11 – Giving Up The Ghost (Magne Furuholmen) Un titre électropop / Darkwave très réussit , refrain entêtant, une atmosphère angoissante de Dark Pop s’échappe sur les lignes :”On a coal-black sea , the sky’s on fire failed attempts at a funeral pyre” un titre sublime très proche de l’univers des Doors.

12 -Goodbye Thompson : (Pal Waaktaar) Avec un faux air de déjà entendu ce titre énigmatique co produit par Alan Tarney ne parvient pas vraiment à captiver l’auditeur. Un titre assez assommant et sans originalité.

*13 – The End Of the Affair (Magne Furuholmen) D’ après une citation de Léon Bloyd de l’oeuvre “le désespéré” une ambiance de Lifelines flotte sur cette track mélancolique, un titre avant tout centré autour de la voix de Morten H, une rare track ou le texte a visiblement plus d’importance que la musique

       Top Tracks

1- She’s Humming A Tune
2- Giving Up The Ghost-

3-Forest Fire
4- Under The Make Up
5 – Mythomania

Un album qui surprend par sa diversité , son style sonore insolite, a-ha qui produit toujours une musique intemporelle tour à tour sombre, poétique , mélancolique, déprimée ou enjouée…
Pal Waaktaar signe(seulement) trois excellents titres “She’s Humming A Tune” “Under The Makeup” et “Shadow Endeavors”.
Magne Furuholmen signe les superbes “Giving Up The Ghost”, “Mythomania” et co signe le très pop “Forest Fire” néanmoins il déçoit avec “Objects In The Mirrors”.
Sir Morten Harket malgré ses efforts notamment en tant que compositeur et co producteur , il faut bien le reconnaître ne possède pas les mêmes qualités de songwriting que ses deux acolytes, il a toujours besoin de plusieurs personnes pour être capable d’écrire une chanson tout juste digne d’intérêt….
Cast in Steel n’est pas vraiment L’ album du come – back mais plutôt un album de transition qui pourrait éventuellement ouvrir une porte sur un vrai travail de groupe, car le fait que les membres (du groupe) n’ont pas travaillés ensemble se fait cruellement sentir!.

A-ha qui n’est plus vraiment un groupe (au sens propre du terme) depuis leur premier come – back en 2000, cet à partir de cette époque que l’on a pu voir s’inviter des personnes( extérieures au groupe) au songwriting contribuant largement au manque de personnalité de certains albums, ce qui est malheureusement encore le cas avec ce nouvel opus.(avec les titres que co signe  Morten Harket!.)
Quant à Pal Waaktaar il n’a pas donné le maximum en s’inspirant largement des périodes de ses jeunes années plus précisément de la “Scoundrel Days period“pour écrire ses propres titres et il est en perte de vitesse face à Magne F qui réussit finalement à s’imposer comme leader en tant que songwriter sur cet album.
Aha , un groupe de pop music prestigieux certes, mais qui nous avait habitué à mieux et à beaucoup mieux!.
Cast In Steel est un album déstabilisant oscillant entre Pop Symphonique et DarkWave , un album qui séduira un public plus large que son prédécesseur (Foot Of The Mountain 2009).

Préfèrez l’ édition *Fan Box à l’album original qui comprend un titre supplémentaire écrit par Magne FuruholmenMorten Harket monte très haut dans les fréquences et qui inclue des demos, remixes, versions originales des titres “Mother Nature Goes To heaven”, Nothing Is Keeping You Here” Shadowside”, “Start The Simulateur” et “Foot Of the Mountain”

La tournée Cast In Steel pourrait ressembler avant tout à une tournée greatest hits, un world tour qui malgré le prix exorbitant des places s’annonce d’ores est déjà Casi Sold Out!.

Aha sera de passage en France pour une date unique au Zénith de Paris le 1er Avril 2016.

Electrypop Album Reviews © 2015 All Rights Reserved