Chronique d’album – David Bowie – Blackstar

458.jpg

David Bowie “BlackStar” (Sony Music Columbia)

Date de sortie le 8 janvier 2016

Acheter l’album : amzn.to/1OErJk7

Un album expérimental teinté d’eclipse noire

A tout juste 69 ans David Bowie réalise son 26 ième album studio mystique aux sonoritées Rock, Jazz et Pop.
Bowie, visiblement possédé signe un véritable chef d’oeuvre ou du moins presque…
Un nouvel opus composé de 7 titres troublants à l’atmosphère théâtrale parfois empruntée à Stanley Kubrick.
La première track “Blackstar” véritable cérémonie ‘dark ambient’ mêlée de ‘tribal sacrify’ est plus proche du titre de LordiHard Rock Hallelujah” que du dernier tube d’Adèle…

“Blackstar” un morceau attrayant, hypnotique, c’est en véritable prophète maudit que l’homme-caméléon refait surface!.
Passons rapidement sur le très chaotique “Tis A Pity She Was Whore” réalisé en 2014 (dans une version diffèrente), pour arriver à la troisième track : Le très mélodieux “Lazarus” planant, qui sonne très new wave séduira les adeptes du mouvement gothique et de métal industriel (The Cure,Talking Heads, New Order).

Quand à “Girl Loves Me” un morceau assez “reality commercial” (il) plaira à toutes les générations….
I Can‘t Give Everything Away” track ‘70s revival’ clos en beauté le disque.

Blackstar séduira avant tout les fans de Lets Dance sorti en 1983, Tini Machine I et II (1989) et Reality (2003).Un album conçu d’une façon désordonnée qui ne cède pas aux règles du marketing dont Bowie a le talent de médiatiser lui même sans aucune promo télé ni aucun concert!.
Déjà 50 ans de carrière pour l’artiste britannique qui reste toujours aussi imaginatif et créatif , David Bowie fascine et surprend avec un album teinté d’eclipse noire.

Top Tracks

1- Blackstar
2 -Girl Loves Me
3 – Lazarus

Electrypop album reviews © 2016 all rights reserved